L’hypnose Ericksonienne (que je pratique) :

Milton Erickson pensait que le sujet est capable lui meme de trouver ses solutions. Le therapeute se doit d etre en position basse , c est à dire qu’il n est pas celui qui sait mais celui qui cherche à entendre et à comprendre l autre.Utilisée dans un but thérapeutique , cette approche s‘adresse, à tout type de sujets .Exceptés ceux qui souffrent d une psychose qu’ils soient particulièrement influençables ou très résistants aux suggestions du thérapeute. Les résultats obtenus ne dépendent pas nécessairement de la profondeur de la trans.

L’ hypnose dite « spectacle » :

Spectacle de Messmer , aide de son équipe qui repère grace au test de suggestibilité, les personnes les plus « faciles » à faire entrer en trans . Puis il prend une position haute en guidant les personnes dans des situations définies.

L’HYPNOSE TRADITIONNELLE :

Position haute et peut être autoritaire pour faire travailler le patient.

L’auto-hypnose

Consiste via un entrainement avec son praticien à être capable soi-même de créer ces différents états modifiés de conscience. Elle peut être utilisée à souhait tout au long d une journée sur une durée indéterminée pour améliorer le quotidien. Le praticien et le sujet reste en contact et se revoit pour évaluer l’efficacité.

Et d’autres :

  • L’hypnose holistique
  • L’hypnose integrative
  • L’hypnose humaniste
  • L’hypnose conversationnelle
  • L’hypno-analyse